fotobeelden groenfront akties
Vrienden van GroenFront! - EarthFirst! Netherlands & Belgium

La Foire Mondialedes Biocarburants bloqueé par des activistes


Voedsel of brandstof?
Depuis 8h30 ce matin, le groupe 'Agrofools' bloque l'entrée de la Foire Mondiale des Biocarburants. Les participants à la Foire ont été accueillis par des activistes et un groupe de percutionnistes de différents pays, munis de banderoles et de tracts intitulés "Biocarburants: une fausse solution pour la dépendance au pétrole". Agrofools a fermé l'accès en bloquant les portes et en s'enchaînant entre celles-ci.


Rubrieken: Laatste Nieuws; Regio (Brussel)
Gepost: Thu 13-03-08 10:42:36 - Auteur: redax


Avec cette bloccade humaine les activistes protestent contre la promotion éhontée des agrocarburants par la Foire Mondiale des Biocarburants et par les entreprises qui y participent. "Une expansion massive, de l'ordre de plusieurs millions d'hectares, des plantations en monoculture continuera d'endommager la biodiversité, les droits de l'homme, et les moyens de subsistance des populations locales", déclare Remy de Boer, un activiste. Il ajoute: "Les agrocarburants vont aggraver le changement climatique au lieu de le combattre. C'est complètement immoral de promouvoir la consommation d'agrocarburants comme le fait la Foire Mondiale des Biocarburants."

La Foire Mondiale des Biocarburants se veut, en ses propres termes, un endroit idéal pour les chefs d'entreprises qui veulent améliorer leur réseau avec les décideurs, un événement "concu pour maximaliser les opportunités commerciales". On en profite pour donner un semblant de légitimité aux agrocarburants en en ventant les bénéfices pour l'environnement: un cas évident de mascarade écologique ('greenwash'). "Les grandes entreprises développent la production des agrocarburants sous pretexte de protéger le climat. En réalité, les agrocarburants leur permettent de péréniser notre dépendance aux carburants. L'industrie automobile peut ainsi continuer à vendre de plus en plus de voitures qui sont de plus en plus polluantes, tandis que l'inégalité mondiale dans l'accès aux ressources continue de s'aggraver" constate De Boer.

De nombreux mouvements et organismes du Nord et du Sud ont déjà publié des déclarations et appels à moratorium contre les nouveaux objectifs de
consommation d'agrocarburants, comme l'objectif de 10% en 2020 proposé par l'UE. Un appel publié par des organisations africaines rappelle que "... force est de constater que cette ruée vers l'or est fermement controlée par les grandes multinationales, qui sont en train de faire main-mise sur les terres arables du continent africain à une vitesse folle. Cela a un impact socio-économique et écologique désastreux sur les populations locales, la sécurité alimentaire, et les ressources forestieres et aquatiques."

Les agrocarburants dits 'de deuxième génération', comme l'ethanol à base de cellulose, sont souvent suggérés comme solution aux problèmes tels que la concurrence de surface cultivée avec la production alimentaire, et des objectifs sont mis en place dans l'espoir que ces carburants seront bientôt disponibles. Mais les grosses quantités de cellulose nécéssaires à leur production amènent à une force augmentation de la monoculture forestière à grande échelle (avec OGM), avec tous ses problèmes. Des communautés locales sont d'ores et déjà entrées en résistance contre de telles plantations. Le 4 mars dernier, près de 900 femmes membres de La Via Campesina ont occupé la propriété Stora Enso's Taruma dans la commune de Rosario do Sul, près de la frontière Urugayenne. Une fois sur place - un terrain de près de 2100 hectares - elles ont remplacé les eucalyptus de monoculture par des essences locales. Leur action a été réprimée violemment par la police.

Il est urgent de remettre en cause l'attitude du Nord industrialisé, qui exporte vers les pays du Sud ses problèmes de surconsommation au lieu
d'essayer de les résoudre. Il est nécéssaire de réduire la consommation d'énergie, notamment dans les pays industrialisés. Nous nous opposons à la construction de nouvelles routes, à la promotion du transport automobile individuel: c'est un système de transports en commun durable et bon marché qu'il nout faut. L'agriculture industrielle doit faire place à une agricluture de proximité soutenue par les différentes les communautés
locales.

Views: 1999

Commentaar | Comments

No comments yet

Commentaar Toevoegen | Add Comments

This item is closed, it's not possible to add new comments to it or to vote on it

Anti-jacht campagne

Laatste nieuws
Waarom is GroenFront! tegen jacht?
Bekijk de Jachtkaart

Audio & Video

Actie tegen ALCOA in Switserland tbv wildernis in IJsland
Coal mine shut down in Wales
NIEUW: GroenFront!-TV
Leukste GroenFront!-video's
IJsland Multimedia


Actiehandleidingen

Onderzoek doen voor acties
EHBA / Streetmedics gids
Disco Daves' Tunnel Guide
Ozymandias Sabotage Handbook
Klimhandleidingen
Tuiniergids voor het overleven van de moderne tijd


Analyse & Discussie

Environmentalism: The Case for Radicalism
Nieuws uit het Lappersfort (eerste artikel)
GroenFront! plaatst Lappersfortdossier in globale economische en ecologische crisis
Dystopia V - De zware jongens club
Dystopia IV - Het regent op de noordpool
De noodzaak van een stap terug
Duurzame technologie – een contradictie?
Speel Wild! Onze levens staan op het spel!


Sitemap